mardi, juin 25, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierTransformation du siège du conseil régional d’Île-de-France en une résidence sociale étudiante

Transformation du siège du conseil régional d’Île-de-France en une résidence sociale étudiante

Le Carré Invalides, un bâtiment emblématique de Paris

Le Carré Invalides, situé dans le 7e arrondissement de Paris, est un bâtiment qui n’a pas de caractéristiques patrimoniales existantes. Selon Jules Aumignion, Architecte chez DATA Architectes & Givry, le bâtiment n’est ni inscrit ni classé Monument historique, ce qui signifie qu’il n’était pas obligatoire de le conserver. Cependant, le choix a été fait de le conserver pour des raisons environnementales. À l’origine, le bâtiment était l’ancien hôtel particulier de Rohan, mais il a ensuite été détruit pour faire place à un nouveau bâtiment qui a accueilli le siège d’une entreprise pharmaceutique avant de devenir le siège du Conseil régional d’Île-de-France. Ce dernier a récemment déménagé à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, laissant le bâtiment vide, avec une superficie de 16 700 mètres carrés. Il est donc nécessaire de trouver une nouvelle vocation pour cet espace urbain.

Des rénovations pour transformer le Carré Invalides

Jean-Claude Bassien, directeur général délégué du promoteur Nexity, souligne qu’il y a une tendance croissante à ne pas construire sur des sites déjà existants. Dans le cas du Carré Invalides, Nexity relève le défi de transformer un site administratif en un espace hybride qui comprendra des bureaux donnant sur le boulevard des Invalides et une résidence étudiante sociale donnant sur la rue Monsieur. La livraison de ce projet est prévue pour l’été 2024, et selon Constance Poublet, directrice générale de Nexity Seeri, les logements sociaux seront d’une qualité exceptionnelle. Ils occuperont une position de choix, avec des chambres de 25 mètres carrés en moyenne, tandis que les chambres étudiantes mesureront environ 19 mètres carrés. De plus, toutes les chambres seront dotées de parquet massif et 20 % d’entre elles bénéficieront d’un espace extérieur.

Le démembrement de propriété pour financer les logements sociaux

Pour financer les 112 logements sociaux du Carré Invalides, 66 studios seront vendus en Usufruit locatif social, un concept basé sur le démembrement de propriété. Perl, filiale de Nexity spécialisée dans l’investissement en nue-propriété, acquerra les droits immobiliers et cédera l’usufruit à la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) pour les 66 logements. La RIVP percevra les loyers des étudiants qui occuperont ces logements sociaux et, au bout de 20 ans, cèdera la pleine propriété aux acquéreurs. Les nu-propriétaires bénéficieront d’une décote à l’achat grâce à ce dispositif de démembrement de propriété. Ce mécanisme permet de louer des logements étudiants à un tarif abordable, dans le cadre du Crous. Selon Jean-Claude Bassien, il s’agit d’une solution viable pour rendre l’opération abordable grâce à l’épargne d’investisseurs privés, tout en rendant accessible des quartiers où le prix du mètre carré est élevé.

Pour finir, le Carré Invalides est un projet ambitieux qui vise à transformer un site administratif en un espace hybride comprenant des bureaux et des logements sociaux de qualité. De plus, le recours au démembrement de propriété permet de financer les logements sociaux tout en rendant l’opération viable, et promeut ainsi le logement abordable et l’accessibilité dans des quartiers prestigieux de Paris comme le 7e arrondissement.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES