jeudi, février 22, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierIl a transformé une piscine à l’abandon en une maison de 142...

Il a transformé une piscine à l’abandon en une maison de 142 m² avec succès

« Construire une maison sur une piscine : le défi fou relevé par un promoteur »

William Frobert, promoteur chez Renovalto, a relevé le défi fou de construire une maison sur une piscine à l’abandon, un projet qui semblait délirant de prime abord. Le commanditaire reconnaît lui-même que ce n’était pas évident de faire une maison sur une piscine couverte qui était à l’abandon depuis 15 ans, pourrie, dont il ne restait plus que les murs. Cependant, le souvenir de son père avec qui il avait construit cette piscine en 1986 l’a convaincu de garder les murs en place.

Le chantier, lancé en décembre 2020, a été achevé en avril 2023, après plus de deux ans de travaux. Située au pied du Puy de Dôme, en Auvergne, la maison de 142 m² a été construite en lieu et place de la piscine, au cœur d’un site naturel remarquable. En traversant la cuisine, on se trouve en fait « dans » l’ancien équipement sportif. Pour réussir ce tour de force, le promoteur a fait déboucher la piscine, ne conservant que les murs de 30 centimètres, qu’il a renforcés et surélevés de 40 centimètres.

Un DPE A

Ainsi, le client a pu garder ce lieu qui lui est cher, en mémoire de son père, même s’il a été transformé. La piscine en ruine a donné vie à une maison à ossature bois, avec un grand débord de toit, et un préau ouvert bardé avec du mélèze. De plus, la maison est parfaitement isolée, avec un Diagnostic de Performance Energétique classé A. Les murs de la piscine, en parpaings et en polystyrène, étaient en effet très bien isolés, explique William Frobert. Cette belle prouesse environnementale a permis de passer d’une piscine utilisée uniquement le week-end et chauffée au fioul, en plein parc des Volcans d’Auvergne classé UNESCO à 1000 mètres d’altitude, à une maison verte alliant confort thermique et respect de l’environnement.

Le projet a coûté un peu plus de 285.000 euros HT, le marché n’étant pas tendu en Auvergne. Même si la rénovation coûte plus cher que l’achat d’un logement neuf, il a néanmoins reçu la médaille d’argent dans la catégorie « Rénovation de l’habitat existant » lors d’un concours récent organisé par le Pôle Habitat FFB.

La transformation de la piscine en une maison durable

La transformation de la piscine en ruine en une maison à ossature bois a été un défi majeur pour William Frobert. L’objectif était de créer une maison durable, respectueuse de l’environnement tout en conservant le souvenir de la piscine existante. Le promoteur a ainsi entrepris un chantier de plus de deux ans pour donner une nouvelle vie à cet espace abandonné.

La conservation des murs de la piscine

L’un des principaux défis du projet était de conserver les murs de la piscine existante tout en les transformant en une maison fonctionnelle et moderne. Les murs de 30 centimètres ont été conservés, renforcés et surélevés de 40 centimètres pour créer les bases de la nouvelle structure. Cette approche a permis de préserver l’empreinte du passé tout en offrant un nouveau lieu de vie à son propriétaire.

Un projet respectueux de l’environnement

La maison issue de la transformation de la piscine a également été conçue dans une optique environnementale. Grâce à une isolation efficace et un système de chauffage optimal, la maison a obtenu un Diagnostic de Performance Energétique classé A, ce qui en fait une structure verte et éco-responsable. Ce projet démontre qu’il est possible de transformer un espace autrefois utilisé uniquement pour les loisirs en un habitat respectueux de l’environnement.

Reconnaissance et récompenses

La transformation de la piscine en une maison durable a été saluée par les professionnels du secteur. Le projet a reçu la médaille d’argent dans la catégorie « Rénovation de l’habitat existant » lors d’un concours récent organisé par le Pôle Habitat FFB. Cette reconnaissance met en lumière l’ingéniosité et le talent du promoteur ainsi que l’importance de la conservation de l’existant dans la construction durable.

La transformation d’une piscine en ruine en une maison durable

Ceci représente un bel exemple d’innovation et de créativité dans le domaine de l’immobilier. Ce projet montre qu’il est possible de repenser et de réutiliser des espaces abandonnés pour créer des habitats modernes et respectueux de l’environnement. La médaille d’argent reçue lors d’un concours récent souligne l’importance de la préservation de l’existant dans la construction durable.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES