mardi, juin 25, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierLa transformation impressionnante du siège historique de L’Oréal à Paris

La transformation impressionnante du siège historique de L’Oréal à Paris

L’architecte Alain Moatti a relevé le défi de réhabiliter le siège historique de L’Oréal, situé au 14 rue Royale à Paris, sans dénaturer son héritage tout en y apportant une touche de modernité. L’inauguration de ce bâtiment datant du 18e siècle a eu lieu le 28 septembre dernier, après 18 mois d’instruction du permis de construire. Les façades sur la rue Royale et la rue Saint-Honoré sont classées, ce qui a représenté un véritable défi dans ce quartier. Cependant, la chance a été du côté du projet, car la façade arrière, qui n’avait pas d’intérêt historique, a été refaite dans les années 60 et n’est ni inscrite ni classée. Ainsi, elle a été démolie pour faire place à une œuvre contemporaine : une immense verrière revêtue d’une coque en laque où se reflète le bâtiment d’origine. Cette surface changeante offre une vision différente selon les moments de la journée, rosée le matin et incandescente la nuit. À l’intérieur de l’édifice, ce jeu de transparence se poursuit, laissant entrevoir la façade historique. Fabio Bezzecchi, architecte associé et responsable du projet, assure que cette réhabilitation a doublé la valeur du mètre carré.

Une intégration contemporaine parmi des bâtiments historiques

Malgré les contraintes d’urbanisme fortes imposées par le quartier, Alain Moatti a réussi à insérer un bâtiment contemporain parmi ces bâtiments historiques. Il a ainsi créé un corps en lévitation composé de 188 verres bombés. Chaque panneau de verre, modélisé en 3D, est unique et a été minutieusement réalisé. Alain Moatti souligne que cette proposition est aussi artisanale que la taille de la pierre, avec des savoir-faire artisanaux contemporains extrêmement forts. Chaque vitrage a été mis en courbe à partir d’une feuille de verre plane, ce qui représente un geste architectural audacieux. Cristina Parma, directrice de projets chez L’Oréal, qualifie cette réalisation de « galerie des glaces des temps modernes ».

Cette galerie des glaces est prolongée par un lustre monumental composé de plus de 14 000 tubes en verre de longueurs diverses, suspendu au plafond du grand espace dédié aux conférences, projections ou défilés, situé au deuxième étage. Le plafond du couloir est également traité de la même manière, donnant une identité distinctive à chaque niveau. L’idée est de faire en sorte que chaque pièce se déploie et que la circulation ne soit pas perçue comme une simple circulation. Ce cocon, symbolisé par la forme de la verrière en forme d’œuf, peut accueillir jusqu’à 400 collaborateurs de L’Oréal.

Une réhabilitation valorisante

Grâce à cette réhabilitation, la valeur du mètre carré a été doublée, selon Fabio Bezzecchi. Cette transformation a permis de préserver l’héritage historique du bâtiment tout en le rendant fonctionnel et moderne. Alain Moatti a réussi à intégrer une structure contemporaine dans un quartier où la conservation du patrimoine est primordiale. Cela démontre la maîtrise des techniques architecturales et la capacité à répondre aux contraintes urbanistiques pour valoriser un bâtiment historique.

La réhabilitation du siège historique de L’Oréal par l’architecte Alain Moatti témoigne de son expertise et de sa capacité à allier l’ancien au moderne. En conservant la façade classée sur la rue Royale et en ajoutant une structure contemporaine, Alain Moatti a su préserver l’héritage historique tout en apportant une touche de modernité. Cette réhabilitation a non seulement doublé la valeur du mètre carré, mais elle a également permis de créer un espace fonctionnel et esthétique pour les collaborateurs de L’Oréal. Grâce à son savoir-faire et aux techniques architecturales innovantes utilisées, Alain Moatti confirme une fois de plus sa place parmi les grands noms de l’architecture.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES