jeudi, février 22, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierTransformation du projet immobilier des 3 Vallées en un hôtel 4 étoiles...

Transformation du projet immobilier des 3 Vallées en un hôtel 4 étoiles expansif

René Baudinet: de l’entreprenariat à la transformation d’un hôtel fatigué en une réussite touristique

Au fil des années, René Baudinet a suivi ses passions pour l’immobilier et le tourisme dans sa région natale de Liège, en Belgique, ainsi que dans la région de la France, en particulier la Savoie. Son amour pour la station de Saint-Martin-de-Belleville l’a poussé à investir dans un petit appartement de vacances dans cette région dès le milieu des années 90. Cependant, l’opportunité réelle s’est présentée lorsqu’il a découvert que l’Alp’hôtel, un petit établissement fatigué de la station, était à vendre. La bâtisse était idéalement située au pied des pistes, connectée au plus grand domaine skiable du monde, les 3 Vallées, et disposait de généreux droits à construire dans le cadre d’une ZAC (zone d’aménagement concerté). Cela a incité René Baudinet à investir dans l’hôtel avec un partenaire, tout en se réservant un logement plus grand que son appartement actuel dans le programme et en revendant le reste.

Le défi initial

Cependant, le maire de l’époque, André Plaisance, avait une vision différente. Il a exprimé son inquiétude quant à la fermeture de l’hôtel, craignant que cela soit interprété comme un échec pour la station. Cela a nécessité une révision des plans initiaux de René Baudinet pour travailler en collaboration avec les autorités locales.

Expansion du projet

Le projet a subi de multiples modifications, avec une augmentation de la part destinée à l’hôtel et une diminution de la partie résidence touristique. Un conseil avisé d’un propriétaire d’hôtels influents a été le moteur derrière cette expansion, conduisant à la transformation de l’ancien Alp’hôtel, d’une surface de 1500 m² classé 3 étoiles, en un immense hôtel Lodji de 6000 m² avec 47 chambres et de vastes parties communes. Ce pari audacieux a été réalisé sans expérience préalable, ni le soutien d’un partenaire financier ou d’une chaîne hôtelière, avec pour seul appui financier un partenaire belge et l’engagement actif de ses deux fils.

Les difficultés rencontrées

Ce chantier à rallonge a créé des tensions au sein de la famille, avec des erreurs et des dépassements de budget. René Baudinet a reconnu humblement que l’entreprise s’en est approchée de la catastrophe à certains moments. Néanmoins, il est parvenu à mener le projet à terme, en grande partie grâce à son flair et à son réseau de contacts belges.

La réussite de l’établissement

Avec son ouverture récente, l’établissement a su capitaliser sur les aspirations des clients pour l’air pur, l’authenticité et l’espace, promouvant ainsi une ambiance amicale et décontractée tout en offrant des prestations dignes d’un hôtel 4 étoiles. En effet, le mélange de service attentionné et de prestations de qualité a su séduire une clientèle variée, allant des habitués aux clients français et internationaux. L’établissement a également misé sur des privatisations complètes en été pour des mariages, ce qui a contribué à accroître sa visibilité et à fidéliser de nouveaux clients pour la saison hivernale.

Se démarquer avec des clins d’œil à Liège

L’établissement a su se distinguer en mettant en avant ses origines belges, avec un personnel wallon, des clins d’œil à Liège et une décoration inspirée des chalets de montagne. Ces particularités lui ont permis de se positionner différemment et d’attirer à la fois les compatriotes belges et une clientèle internationale en quête d’authenticité. Ainsi, l’établissement a apporté un vent de fraîcheur à la station, selon Sébastien Pomini, responsable de la maison du tourisme de Saint-Martin-de-Belleville.

L’hôtel en tant que pilier de la station

La montée en puissance de Saint-Martin-de-Belleville, située à près de 1500 mètres d’altitude et offrant un accès rapide aux domaines skiables prestigieux de Val-Thorens et Méribel, a bénéficié de l’ajout d’un établissement 5 étoiles, le M Lodge. Cependant, l’hôtel Lodji, par son positionnement dynamique et sa capacité à organiser des mariages en été, a su s’imposer comme un pilier de la station.

Malgré les défis initiaux et les péripéties rencontrées, René Baudinet a réussi à transformer un petit hôtel fatigué en un établissement prospère et respecté, en s’appuyant sur son flair entrepreneurial, son réseau belge, et une dose d’innovation inattendue.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES