mardi, avril 23, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierArrêt du bouclier tarifaire: votre loyer risque-t-il d'augmenter après le 1er avril?

Arrêt du bouclier tarifaire: votre loyer risque-t-il d’augmenter après le 1er avril?

Fin du plafonnement des loyers : ce qui va changer pour les locataires et les propriétaires

Le plafonnement de la hausse des loyers, fixé à +3,5%, arrive à sa fin. Le dispositif, prolongé jusqu’au 31 mars 2024, ne sera pas reconduit selon le ministère du Logement. Cette décision de la fin du plafonnement des loyers divise l’exécutif et suscite des réactions mitigées chez les locataires et les propriétaires.

Une hausse plafonnée jusqu’en 2024

La variation de l’Indice de référence des loyers (IRL) est limitée à 3,5% jusqu’à l’IRL du premier trimestre 2024. Cela signifie que la hausse des loyers restera plafonnée jusqu’à la mi-avril, date à laquelle la nouvelle IRL sera publiée sur le site de l’Insee. Cependant, à partir du deuxième trimestre 2024, l’IRL ne sera plus soumis au bouclier tarifaire (fin du plafonnement des loyers) et pourra dépasser les 3,5%.

Pas d’augmentation pour les passoires énergétiques

Les logements classés F ou G sur le Diagnostic de performance énergétique ne sont pas concernés par cette mesure de fin du plafonnement des loyers. En effet, les loyers de ces passoires thermiques sont gelés et ne peuvent pas être augmentés.

Pas de flambée prévue pour la fin 2024

Malgré la fin du plafonnement des loyers, les propriétaires ne pourront pas augmenter leur loyer de manière excessive. Ils devront respecter la hausse maximale fixée par l’IRL publié chaque trimestre sur le site de l’Insee. Après la fin du plafonnement des loyers, la révision du loyer se fait une fois par an, à la date anniversaire du bail ou à une autre date convenue par les parties.

Anticipation d’une inflation maîtrisée en 2024

Selon la Direction générale du Trésor, l’inflation utiliser pour calculer l’IRL devrait diminuer en 2024, à +2,6%. Grâce au ralentissement des prix de l’alimentation et des biens manufacturés, une flambée des loyers n’est donc pas prévue pour la fin de l’année 2024.

La fin du plafonnement de la hausse des loyers

Cette fin du plafonnement des loyers marque un tournant pour les locataires et les propriétaires. Si les locataires pourraient voir une augmentation de leur loyer au-delà de 3,5% à partir du deuxième trimestre 2024, les propriétaires devront continuer de respecter les règles fixées par l’IRL. Il sera intéressant de suivre l’évolution de la situation et de voir si les prévisions d’inflation se concrétisent en 2024.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES