jeudi, février 22, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierLes 40 radiateurs électriques ont fait chuter le prix de vente de...

Les 40 radiateurs électriques ont fait chuter le prix de vente de ce château

Un château du 17e siècle : Un investissement immobilier à part

Situé au sud de Tours, un magnifique château en briques et en pierres, datant du 17e siècle, avec une extension du 18e siècle, a récemment été l’objet d’une transaction immobilière intéressante. La propriété appartenait autrefois au patron d’un grand groupe d’énergie, et a immédiatement séduit un trader français vivant à Londres, un passionné de chasse. Cependant, malgré son allure imposante et son charme historique, le château a posé un défi de taille à son nouvel acquéreur : le coût exorbitant de son chauffage.

Des frais de chauffage exorbitants

Les frais de chauffage du château ont été évalués à 2000 euros pour un seul week-end par un ingénieur thermicien, un coût très élevé qui a suscité des réticences chez l’acheteur potentiel. En effet, chauffer un château n’est pas comparable à chauffer un appartement ou une maison, et la flambée des prix de l’énergie n’a fait qu’aggraver cette situation. Selon Barnes, spécialiste de l’immobilier de luxe, il est peu probable que l’acheteur ait l’intention de chauffer l’intégralité du château tout au long de l’hiver, car les pièces de vie doivent pouvoir être fermées pour conserver la chaleur. Thibault Corneloup de Votre Château de famille ajoute que certains châteaux sont techniquement impossibles à chauffer, car ils ne disposent d’aucun système de chauffage central. Dans de tels cas, certains propriétaires font le choix de fermer leur demeure lorsque l’hiver se fait trop rude.

Une offre décotée

Pour pallier ce problème, l’acheteur a demandé à l’équipe de Barnes Propriétés & Châteaux d’établir des devis pour convertir l’installation de chauffage électrique en une installation autonome, notamment une chaudière alimentée par le bois ramassé sur la propriété. La chaudière à bois est en effet l’un des systèmes de chauffage les plus économiques pour un château, offrant une consommation autonome si le château est entouré d’une forêt. Suite à l’établissement d’un devis, l’acheteur a renouvelé son intérêt pour le château. Toutefois, il a formulé une offre diminuée du coût de la transformation du système de chauffage ainsi que des travaux de raccordements, ce qui a incité le vendeur à revoir son prix à la baisse. Finalement, le château a été vendu pour 2,15 millions d’euros, soit une baisse significative par rapport au prix initial fixé à 2,5 millions d’euros.

La transaction immobilière de ce château du 17e siècle

Cela met en lumière les défis uniques auxquels sont confrontés les acheteurs potentiels de biens immobiliers historiques et de grande envergure tels que les châteaux. En outre, cette histoire met en évidence l’importance de trouver des solutions innovantes et économiques pour surmonter les défis liés au chauffage de ces propriétés emblématiques. En fin de compte, l’expertise immobilière et les solutions créatives en matière de chauffage ont permis à l’acheteur et au vendeur de parvenir à un accord mutuellement avantageux, mettant en valeur les possibilités offertes par le marché immobilier pour des transactions uniques et complexes.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES