mardi, juin 25, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierLes conséquences possibles de faire la fête dans une location Airbnb

Les conséquences possibles de faire la fête dans une location Airbnb

Airbnb renforce ses mesures pour le Nouvel An

La plateforme Airbnb a renforcé ses mesures contre les fêtes bruyantes à l’approche du Nouvel An. Depuis plus de trois ans, la plateforme de locations touristiques a durci le ton et pris des mesures strictes pour lutter contre les fauteurs de trouble. Cette année, elle a mis en place une interdiction de réservation pour les séjours jugés à risque pendant le week-end du Nouvel An. En plus de cela, elle utilise l’intelligence artificielle pour détecter les réservations à risque.

Utilisation de l’intelligence artificielle pour détecter les réservations à risque

L’intelligence artificielle est au cœur du dispositif mis en place par Airbnb pour détecter les réservations à risque. L’algorithme analyse plusieurs facteurs, comme la durée du séjour et la distance entre le logement loué et les domiciles des locataires. Plus cette distance est courte, plus le risque de nuisances est élevé, car cela indique que les locataires seront nombreux. De plus, la date de réservation est également prise en compte. Si la réservation est faite à la dernière minute par un utilisateur inconnu d’Airbnb, le propriétaire peut demander l’annulation de la réservation sans frais. Il doit fournir des preuves telles que des messages pour justifier sa demande.

Les réservations restreintes et les sanctions en cas de non-respect

Les réservations pour une, deux ou trois nuits autour du Nouvel An sont très limitées. Les locataires doivent également signer une attestation dans laquelle ils s’engagent à ne pas organiser de fêtes. En cas de non-respect de cette règle, ils risquent une suspension voire la suppression de leur compte sur Airbnb.

Chute de 55% des signalements de fêtes

Depuis la mise en place de ces mesures en 2020, Airbnb a constaté une chute de 55% des signalements contre les fêtes en France. En 2020, environ 28 000 réservations ont été annulées ou redirigées vers d’autres types d’hébergement pendant le réveillon du Nouvel An. Ces chiffres incluent 4 100 réservations annulées à Paris, 1 300 à Lyon, 820 à Marseille, 690 à Toulouse et 580 à Montpellier.

La légalité du dispositif

Quant à la légalité du dispositif, Jérôme Deroulez, avocat en droit des données personnelles et nouvelles technologies, explique que les mesures prises par Airbnb sont légales, à condition de permettre à la personne concernée d’en être informée et de pouvoir contester la décision. Lorsqu’une réservation est bloquée, l’utilisateur reçoit un message d’Airbnb avec la mention « risque de fête » et peut entrer en contact avec la plateforme pour en savoir plus ou contester la décision.

Airbnb renforce ses mesures

Pour lutter contre les fêtes bruyantes pendant le Nouvel An, Airbnb renforce ses mesures. Les réservations jugées à risque sont interdites, et l’intelligence artificielle est utilisée pour détecter ces réservations. Ces mesures strictes ont entraîné une chute significative des signalements contre les fêtes, et la légalité du dispositif est également confirmée par un avocat spécialisé.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES