lundi, mai 27, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierLes locataires sont obligés de vider leur cave et de la remettre...

Les locataires sont obligés de vider leur cave et de la remettre à leur propriétaire.

Vider les caves : un dilemme pour les locataires de Poitiers

Dans le quartier de Bel Air à Poitiers (86), une centaine de locataires sont confrontés à une situation délicate : ils doivent vider leurs caves d’ici le début du mois de novembre. Cette décision a provoqué un tollé parmi les habitants, qui se demandent comment ils vont pouvoir bricoler ou garer leur scooter.

Une pétition contre l’enlèvement des caves a déjà recueilli plus de 60 signatures. Les locataires sont bouleversés par cette mesure et craignent de perdre un espace devenu indispensable à leur quotidien. Martine, dont le mari a aménagé un établi dans la cave, se demande comment ils vont pouvoir continuer à bricoler. De son côté, son fils utilise cet espace pour garer son scooter après le travail et sera désormais privé de garage.

Les caves ne sont pas incluses dans le bail, selon le bailleur social Ekidom. Christophe Mailly, chargé de relations clients chez Ekidom, explique que ces caves sont mises à disposition des habitants gratuitement. Cependant, en raison de l’utilisation qui en est faite par certains locataires, Ekidom a été contraint de condamner les caves. En effet, certaines personnes se servaient de ces espaces pour des activités illégales telles que le trafic de drogue, le dépôt d’armes ou encore le squat par des personnes extérieures à l’immeuble. Par ailleurs, la présence de déchets et les problèmes de sécurité ont amené le bailleur à prendre cette décision pour éviter tout risque d’incendie.

Selon Christophe Mailly, cette mesure présente plus d’impacts positifs que négatifs, notamment en termes de sécurité. Néanmoins, il reconnaît que certains locataires sont pénalisés par cette décision, en particulier ceux qui ont aménagé leur cave et lui donnent une réelle utilité.

Le rôle du bail dans la protection des caves

La question se pose alors : que se passerait-il si la cave était mentionnée dans le bail? Maître Romain Rossi-Landi, avocat en droit immobilier, explique que si la cave est incluse dans le bail, elle fait partie intégrante de la location et ne peut donc pas être reprise par le bailleur. Cependant, dans le cas présent, puisque les caves ne sont pas mentionnées dans le bail, Ekidom a le droit de les condamner et de les retirer aux locataires.

Des solutions alternatives pour les locataires

Face à cette situation, les locataires de Poitiers cherchent des solutions alternatives. Certains envisagent de louer un box de stockage ou un garage pour pallier la perte de leur cave. Cette solution permettrait de conserver un espace de rangement supplémentaire.

De son côté, Ekidom propose de mettre à disposition des locataires des locaux communs pour stocker les objets qui étaient auparavant entreposés dans les caves. Cette initiative vise à compenser la perte des caves et à offrir une solution de rangement alternative aux locataires.

La polémique des caves à Poitiers : entre sécurité et pertes pour les locataires

La décision de vider les caves à Poitiers a suscité de vives réactions parmi les locataires. Si cette mesure vise à renforcer la sécurité et à mettre fin aux activités illégales qui se déroulaient dans ces espaces, elle pénalise également ceux qui avaient aménagé leur cave pour en faire un espace de bricolage ou de rangement. Les locataires sont maintenant à la recherche de solutions alternatives pour compenser cette perte.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES