jeudi, février 22, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierLes taux de crédit immobilier pourraient atteindre 3% d'ici la fin de...

Les taux de crédit immobilier pourraient atteindre 3% d’ici la fin de 2024

Crédit immobilier : la baisse des taux pourrait limiter la timide baisse des prix

La tendance est à l’optimisme dans le secteur du crédit immobilier. La hausse des taux et des prix semble enfin appartenir au passé, laissant place à une conjoncture plus favorable marquée par la baisse des taux et des prix. Les banques reprennent confiance et reprennent le prêt, ce qui fait dire aux experts que la tendance baissière devrait s’intensifier dans le courant de l’année et peut-être même en 2025.

Une baisse des taux attendue

Selon Pierre Chapon, président de Pretto, courtier en crédit immobilier, les taux pourraient baisser de 1 à 1,5 point sur les niveaux actuels, ce qui ramènerait les taux de crédit à 3% d’ici la fin de l’année. D’autres acteurs du secteur, tels que l’Observatoire Crédit Logement, estiment quant à eux que cette baisse se situera plutôt entre 3% et 3,5%. En outre, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a annoncé une probable baisse des taux d’intérêt pour cet été, ce qui rend les courtiers optimistes. Une diminution d’un point des taux de crédit en moins d’un an équivaudrait à une baisse significative de la mensualité et du coût total de l’acquisition pour les emprunteurs.

Baisse des prix attendue

En parallèle à la baisse des taux, une diminution des prix est également attendue. Selon Meilleurs Agents, le spécialiste de l’estimation immobilière, la baisse des prix pourrait atteindre jusqu’à 5% à Paris, 6% à Lyon, 7% à Tours, 8% à Nantes ou même 10% à Mérignac. Cette conjonction de baisses de taux et de prix ouvre de nouvelles opportunités pour les acheteurs potentiels.

Un retour éclair de la hausse des prix?

Alors que certains experts recommandent d’acheter dès maintenant en raison des prévisions de baisse des taux et des prix, d’autres adoptent une attitude plus attentiste. Ils mettent en garde contre une potentielle concurrence plus forte du côté des acheteurs si la diminution des taux et des prix s’accélère. Cet attentisme, s’il se prolonge, pourrait coûter cher aux acheteurs, car la baisse des prix pourrait être de courte durée. En effet, couplée à une diminution des taux, la baisse des prix devrait augmenter la solvabilité des ménages, ce qui pourrait à son tour entraîner une augmentation de la demande et des prix.

Optimisme prudent

Les courtiers et experts de l’immobilier se montrent donc optimistes, mais incitent les acheteurs potentiels à agir avec prudence. En effet, bien que la conjoncture actuelle soit favorable, il est difficile de prédire l’évolution des taux et des prix à moyen terme. Les conditions sont certes réunies pour que les taux de crédit baissent et que les prix de l’immobilier suivent le mouvement, mais tout reste sujet à la conjoncture économique et aux décisions des autorités financières.

Marché immobilier 2024 : opportunités et incertitudes pour les acheteurs

Il semble que la tendance actuelle soit favorable aux acheteurs potentiels, mais prévoir l’évolution à moyen terme du marché immobilier reste incertain. La prudence est de mise pour ceux qui envisagent un achat immobilier dans les mois à venir, car la situation pourrait évoluer rapidement. En définitive, les emprunteurs et les acheteurs doivent être à l’affût des évolutions futures pour tirer le meilleur parti de la situation actuelle.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES