mardi, avril 23, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierQuels types de logements sont nécessaires pour répondre aux besoins croissants des...

Quels types de logements sont nécessaires pour répondre aux besoins croissants des familles monoparentales face à leur prolifération?

En France, en 2020, le nombre de familles monoparentales a atteint 2,83 millions, ce qui représente une augmentation de 530 000 ménages, soit une hausse de 23%. Une tendance qui s’explique en partie par le recul de la vie en couple dans les tranches d’âges intermédiaires, entre 35 et 74 ans. Selon l’Insee, dans plus de quatre cas sur cinq, ce sont les femmes qui sont à la tête des familles monoparentales. Les familles monoparentales en France disposent souvent d’un revenu inférieur de 20 à 25% à celui des autres familles, avec un revenu mensuel de 1442 € contre 1923 €. De plus, elles ne sont propriétaires que dans moins d’un tiers des cas, ce qui rend l’accès au parc privé locatif difficile.

Besoin de logements adaptés

Les familles monoparentales en France ont besoin de logements de taille intermédiaire, tels que des deux-pièces et des trois-pièces, idéalement situés proches des centres-villes, des écoles, des médecins et des services publics. Selon Terre de Données, un outil de data au service des territoires, il est nécessaire de proposer des logements à des prix raisonnables qui permettent d’accéder à la location ou à la propriété, en généralisant certains dispositifs favorables comme le Bail Réel Solidaire. Ce dispositif permet d’être propriétaire des murs de son logement sans posséder le terrain. En moyenne, le prix d’achat est réduit de 30% par rapport au marché, ce qui facilite l’accession à la propriété pour les ménages.

Un surpeuplement des logements

Les familles monoparentales en France vivent plus fréquemment dans des logements surpeuplés, une réalité qui concerne 24% des enfants de ces familles, selon l’Insee. Ce surpeuplement peut s’expliquer en partie par le fait qu’elles résident souvent dans des grandes villes ou leurs banlieues, où les logements sont plus petits. Par ailleurs, avec le vieillissement de la population qui se profile, le nombre de ménages composés d’une seule personne devrait augmenter. En effet, l’Insee estime à 11,3 millions le nombre de personnes de 75 ans et plus en 2050, contre 6,2 millions en 2018. Pour répondre à ce défi, il sera nécessaire de produire ou de réhabiliter des biens de tailles petites ou intermédiaires adaptés, offrant notamment une accessibilité optimale et la possibilité de recevoir des soins à domicile.

Mesures pour soutenir les familles monoparentales

Le Premier ministre, Gabriel Attal, lui-même issu d’une famille monoparentale, a récemment annoncé une série de mesures pour soutenir ces familles. Il encourage notamment les élus à réfléchir à des solutions visant à favoriser le maintien de la coparentalité, ainsi qu’à proposer des alternatives de logement dans les premiers mois suivant une séparation. Il rappelle l’importance de soutenir les mères célibataires, soulignant sa propre expérience : « Quand mes parents ont divorcé, ma mère s’est retrouvée sans travail, avec trois enfants ».

En conclusion, soutenir les familles monoparentales en France est un enjeu majeur de société qui nécessite des réponses adaptées en termes de logement, d’accompagnement et de soutien. Il est essentiel de prendre en compte les besoins spécifiques de ces familles pour leur permettre de vivre dans des conditions dignes et de favoriser leur inclusion sociale.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES