Immobilier Loi Défiscalisation

Le blog officiel de la défiscalisation immobilière.

LOI PINEL 2018

Fin septembre 2017, Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires accompagné de Julien denormandie, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ont acté le prolongement de la loi Pinel 2018 pour 4 ans soit jusqu'en 2021 avec un recentrage sur les zones tendues.


Ouf la défiscalisation ne s'arrête pas en 2017 comme l'avait prévu le dispositif Pinel car cette date fatidique donnait des sueurs froides aux différents intervenants du secteur (promoteurs, cgp, ...)Défiscaliser avec la loi Pinel 2018 et ses avatanges (21% du prix du bien quand même) seront une réalité pour les investisseurs qui n'avaient pas encore pu bénéficier du disp seront reconduits dès la rentrée 2018, pour une durée de 4 ans. Le nouveau dispositif de défiscalisation immobilière est légèrement modifié : seuls seront éligibles les logements situés dans les villes en zones tendues. Faire une Loi Pinel simulation vous permettra de connaître exactement la rentabilité de votre investissement.

Payer moins d'impots est donc encore viable jusqu'en 2021, cependant, les taux étant au plus bas en ce moment, c'est l'idéal pour profiter du dispositif Pinel 2018. Pour rappel, la loi Pinel permet aux investisseurs de défiscaliser jusqu’à 63 000 € en achetant dans le neuf. La plupart des critères d’éligibilité 2018 à la réduction d’impôt ne changent pas.

La loi Pinel sous sa forme actuelle reste valable jusqu'au 31/12/2017, l’investisseur peut donc prétendre aux avantages fiscaux à condition d’acheter dans une Zone Pinel. Pour 2018, les zones A, A bis et B1 sont éligibles de plein droit, et les zones B2 et C sous condition d’obtention d’un agrément spécifique.

CONSTITUEZ VOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER.

L’acquisition d’un bien immobilier est une excellente stratégie d’investissement à long terme. Investir dans la pierre permet de se constituer un patrimoine solide et aisément transmissible.

Préparer sa retraite

À la fin de la durée d’engagement de location, vous êtes libre de disposer de votre bien comme vous le souhaitez et n’êtes plus soumis aux plafonds de loyer et de ressources imposés par le dispositif. Vous avez alors plusieurs options : La revente : vous récupérez votre plus-value. La location : vous continuez à percevoir des loyers mensuels. L’utilisation du bien pour un usage personnel : en logement secondaire ou principal.

Loi Pinel 2018 : De nouvelles opportunités pour investir

Pour bénéficier du dispositif Pinel actuel, il sufit de signer l’acte authentique avant le 31 décembre 2017. Pour bénéficier de la loi Pinel 2018, il suffit d'attendre le 1er janvier 2018, l’acquéreur sera automatiquement placé sous le régime de la loi Pinel 2018. Attention Jacques Mézard a modifié le texte de loi, on parle d'un recentrage du dispositif.

Pourquoi la pierre ?

  • car l'incertitude des placements sur les marchés financiers consolide la valeur refuge de l'immobilier dans votre stratégie patrimoniale.
  • pour transformez vos impots en patrimoine grâce à la loi Pinel 2018
  • pour profitez sous certaines lois également de votre bien(mer,montagne)(lmnp,demessine zrr, dispositif Pinel)
  • pour préparez votre retraite pour maintenir votre qualité de vie.(rente mensuelle)
  • pour faire financer votre bien en grande partie par une location avec loyer annuel garanti (loueur en meublé,demessine zrr)sans apport finançier. 3 règles à respecter.
  • l'emplacement géographique plus de 30 ans de construction sur le sud méditérranéen et métropoles. plus de 2500 appartements et villa construits.
  • la qualité de construction les plus grands constructeurs nationaux nous attribuent leur confiance. garanties banquaires et d'achèvement.
  • la sécurité de gestion de votre bien nous travaillons avec des gestionnaires de renommée nationale qui gèrent des milliers d'appartements . tourisme ,affaires, étudiants.

Investir en loi Pinel: notre conseil L’investissement locatif n’est pas seulement une question d'économie d'impôt, c’est une question patrimoniale.C'est l'emplacement qui compte en premier lieu, viennent ensuite les critères fiscaux

étudiez d’abord l’impact de l’investissement sur votre budget actuel et dans les années à venir. La rentabilité de l’investissement dépend avant tout du prix d’achat du logement et du loyer que vous pourrez pratiquer. Investissez dans un logement que vous pourrez louer régulièrement ou habiter à terme, et que vous pourrez éventuellement revendre sans difficultés. Il est indispensable de s’assurer au préalable que la commune où se situe le logement connaît une demande de logements locatifs.

Où investir ?

Le dispositif d’investissement locatif (dispositif Pinel) est réservé aux zones tendues, c’est-à-dire aux secteurs géographiques où la demande locative est forte et où il existe de réels besoins en logement intermédiaire entre le parc social et le marché libre.

Le zonage du dispositif

Pour ouvrir droit au dispositif, les logements acquis ou construits doivent se situer en zones A (y compris A bis) et B1, qui comprennent notamment Paris et l’agglomération parisienne, la Côte d’Azur et le Genevois français, et les agglomérations de plus de 250 000 habitants. Les logements situés dans une commune de zone B2 peuvent également être éligibles au dispositif, sous réserve que celle-ci ait reçu un agrément du préfet de région. Les plafonds de loyer et de ressources à respecter sont différents en fonction de la zone où se situe le logement.

  • Zone A bis : comprend Paris et 76 communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne et du Val d’Oise
  • Zone A : agglomération de Paris (dont zone Abis), la Côte d’Azur, la partie française de l’agglomération genevoise, certaines agglomérations ou communes où les loyers et les prix des logements sont très élevés
  • Zone B1 : comprend certaines grandes agglomérations ou dont les loyers et le prix des logements sont élevés, une partie de la grande couronne parisienne non située en zone Abis ou A, quelques villes chères, les départements d’Outre-Mer

La zone B2 et la zone C ne sont plus éligibles que sur agrément pour l'année 2018. Elles devraient disparaître très prochainement du dispositif après juillet 2018.

Les plafonds de loyers varient en fonction des zones où se trouve le logement