mardi, juin 25, 2024
No menu items!
AccueilAgences immobilièresAgences immobilièresQuelles questions poser à un agent immobilier lors de la visite d'un...

Quelles questions poser à un agent immobilier lors de la visite d’un bien en vente ?

Vous êtes à la recherche d’un nouveau logement et vous avez repéré une annonce immobilière qui vous intéresse. Vous avez pris rendez-vous avec l’agent immobilier pour visiter le bien en vente. Mais que faut-il lui demander pour être sûr de faire le bon choix ? Quelles sont les informations essentielles à connaître sur le logement, le quartier, la copropriété, les travaux, le prix, etc. ? Voici une liste de questions à poser à un agent immobilier lors de la visite d’un bien en vente, pour vous aider à prendre une décision éclairée.

Quelles sont les caractéristiques du logement ?

La première chose à faire lors de la visite d’un bien en vente est de vérifier que le logement correspond à vos besoins et à vos attentes. Pour cela, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quelle est la surface du logement ? Est-elle conforme au diagnostic de performance énergétique (DPE) ?
  • Quelle est la distribution des pièces ? Y a-t-il des espaces perdus ou mal exploités ?
  • Quel est l’état général du logement ? Y a-t-il des signes d’humidité, de moisissure, de fissures, de dégradations, etc. ?
  • Quel est le type de chauffage ? Est-il individuel ou collectif ? Quel est son coût annuel ?
  • Quel est le type de ventilation ? Y a-t-il une VMC ? Est-elle en bon état de fonctionnement ?
  • Quels sont les équipements du logement ? Sont-ils inclus dans le prix de vente ? Sont-ils récents et en bon état ?
  • Quelle est l’orientation du logement ? Est-il lumineux ? Y a-t-il des vis-à-vis ?
  • Quels sont les atouts du logement ? Y a-t-il un balcon, une terrasse, un jardin, une cave, un parking, etc. ?

Quelles sont les caractéristiques du quartier ?

Le quartier dans lequel se situe le logement est un élément important à prendre en compte lors de votre achat immobilier. Il peut influencer votre qualité de vie, votre sécurité, votre mobilité, mais aussi la valeur de votre bien. Pour vous faire une idée du quartier, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quels sont les services et les commerces à proximité du logement ? Y a-t-il des écoles, des crèches, des pharmacies, des supermarchés, etc. ?
  • Quels sont les transports disponibles dans le quartier ? Y a-t-il des bus, des métros, des tramways, des gares, etc. ?
  • Quel est le niveau de sécurité du quartier ? Y a-t-il des problèmes de délinquance, de nuisances sonores, de pollution, etc. ?
  • Quel est le dynamisme du quartier ? Y a-t-il des animations, des associations, des événements, etc. ?
  • Quelle est la demande et l’offre immobilière dans le quartier ? Est-ce un quartier recherché ou en déclin ? Quels sont les prix au mètre carré pratiqués dans le secteur ?

Quelles sont les caractéristiques de la copropriété ?

Si le logement que vous souhaitez acheter fait partie d’une copropriété, vous devez vous renseigner sur son fonctionnement, son état et ses charges. En effet, en achetant un appartement en copropriété, vous devenez copropriétaire d’une partie des parties communes de l’immeuble, et vous devez respecter le règlement de copropriété et participer aux décisions collectives. Pour vous informer sur la copropriété, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quel est le nombre de lots dans la copropriété ? Combien y a-t-il d’appartements, de parkings, de caves, etc. ?
  • Quel est le montant des charges de copropriété ? Que comprennent-elles ? Y a-t-il des charges exceptionnelles ou des travaux votés ?
  • Quel est le montant du fonds de travaux ? Est-il suffisant pour faire face aux éventuels travaux à venir ?
  • Quel est le rôle du syndic de copropriété ? Est-il professionnel ou bénévole ? Est-il efficace et réactif ?
  • Quelle est l’ambiance au sein de la copropriété ? Y a-t-il une bonne entente entre les copropriétaires ? Y a-t-il des conflits ou des litiges en cours ?

Quels sont les travaux à prévoir ?

Lors de la visite d’un bien en vente, vous devez être attentif à l’état du logement, mais aussi à celui de la copropriété. En effet, des travaux peuvent être nécessaires pour rénover, améliorer ou mettre aux normes le bien que vous souhaitez acheter. Ces travaux peuvent avoir un impact sur votre budget, mais aussi sur la valeur de votre bien. Pour vous renseigner sur les travaux à prévoir, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quels sont les travaux que vous envisagez de faire dans le logement ? Quel est leur coût estimé ? Sont-ils obligatoires ou facultatifs ?
  • Quels sont les travaux qui ont été faits dans le logement par le vendeur ou les précédents propriétaires ? Quand ont-ils été réalisés ? Avez-vous les factures et les garanties ?
  • Quels sont les travaux qui ont été faits ou qui sont prévus dans la copropriété ? Quand ont-ils été votés ? Quelle est la quote-part du logement que vous souhaitez acheter ?
  • Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires qui ont été réalisés pour le logement ? Quels sont leurs résultats ? Y a-t-il des anomalies ou des risques à signaler ?

Quel est le prix de vente du bien ?

Le prix de vente du bien est l’un des éléments les plus importants à connaître lors de la visite d’un bien en vente. Il doit être en adéquation avec le marché immobilier local, mais aussi avec les caractéristiques du logement, du quartier et de la copropriété. Pour vous assurer que le prix de vente est juste et négociable, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quel est le prix de vente affiché du bien ? Est-il négociable ? Si oui, dans quelle mesure ?
  • Quels sont les critères qui ont été utilisés pour fixer le prix de vente ? Avez-vous réalisé une estimation immobilière ? Sur quelle base de comparaison ?
  • Quel est le prix au mètre carré du bien ? Comment se situe-t-il par rapport aux prix pratiqués dans le quartier et dans la copropriété ?
  • Quels sont les frais annexes à prévoir en plus du prix de vente ? Quels sont les frais d’agence, les frais de notaire, les frais de dossier, etc. ?
  • Quel est le délai de vente du bien ? Depuis combien de temps est-il sur le marché ? Y a-t-il eu des offres d’achat ? Si oui, pourquoi ont-elles été refusées ?

Comment se déroule le processus d’achat ?

Si vous êtes intéressé par le bien que vous avez visité, vous devez savoir comment se déroule le processus d’achat. En effet, acheter un bien immobilier implique de respecter certaines étapes, de la signature du compromis de vente à la signature de l’acte authentique, en passant par la recherche du financement et le respect des conditions suspensives. Pour vous informer sur le processus d’achat du bien immobilier, vous pouvez poser les questions suivantes à l’agent immobilier :

  • Quelles sont les modalités pour faire une offre d’achat ? Quel est le montant du dépôt de garantie ? Quel est le délai de réponse du vendeur ?
  • Quelles sont les conditions suspensives à inclure dans le compromis de vente ? Quels sont les délais pour les lever ? Quels sont les documents à fournir ?
  • Quelles sont les modalités pour signer l’acte authentique ? Quel est le délai entre le compromis et l’acte authentique ? Quels sont les frais de notaire à prévoir ?

L’acte authentique est le document qui officialise la vente du bien immobilier et qui vous rend propriétaire. Il est rédigé et signé chez le notaire, en présence du vendeur, de l’acheteur et de l’agent immobilier. Pour signer l’acte authentique, vous devez respecter certaines modalités :

  • Vous devez avoir obtenu votre prêt immobilier et avoir versé le solde du prix de vente au notaire. Le notaire se chargera ensuite de payer le vendeur, les frais de notaire et les éventuelles charges liées au bien.
  • Vous devez avoir effectué une visite de pré-livraison du bien, pour vérifier son état et son conformité avec le compromis de vente. Si vous constatez des anomalies, vous pouvez demander au vendeur de les réparer ou de vous indemniser.
  • Vous devez vous munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Le notaire vérifiera votre identité, votre capacité et vos pouvoirs pour signer l’acte authentique.
  • Vous devez lire attentivement l’acte authentique et poser toutes les questions que vous avez au notaire. Le notaire vous expliquera les clauses et les conséquences de l’acte, ainsi que les garanties dont vous bénéficiez (garantie d’éviction, garantie des vices cachés, garantie de superficie, etc.).
  • Vous devez apposer votre signature sur l’acte authentique, ainsi que le vendeur, l’agent immobilier et le notaire. Vous recevrez ensuite une copie de l’acte authentique, appelée attestation de propriété, qui vous permettra de faire les démarches administratives nécessaires (changement d’adresse, souscription des contrats d’énergie, etc.). Le notaire se chargera de publier l’acte authentique au service de la publicité foncière, pour rendre la vente opposable aux tiers.

Le délai entre le compromis de vente et l’acte authentique est généralement de trois mois, mais il peut varier selon les cas. Il dépend notamment de la durée d’obtention du prêt immobilier, du respect des conditions suspensives, de la disponibilité du notaire et des parties, etc. Il est possible de demander une prorogation du délai si les circonstances le justifient.

Les frais de notaire sont à la charge de l’acheteur et représentent environ 7 à 8 % du prix de vente pour un bien ancien, et 2 à 3 % pour un bien neuf. Ils comprennent les taxes, les débours et les émoluments du notaire. Vous pouvez estimer en utilisant un simulateur en ligne le montant des frais de notaire ou en demandant un devis au notaire.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES