mardi, juin 25, 2024
No menu items!
AccueilMarché de l'immobilierMarché de l’immobilierUn chef d'entreprise prévoit la construction de 40 maisons pour attirer de...

Un chef d’entreprise prévoit la construction de 40 maisons pour attirer de nouveaux salariés.

Logement et emploi en Bretagne: un défi de taille

La région de Bretagne fait face à une crise du logement qui touche 68 communes classées en zone tendue, entraînant un déséquilibre important entre l’offre et la demande. Cette situation a des répercussions sur le marché de l’emploi, notamment pour les entreprises qui peinent à recruter et à retenir leurs salariés en raison du manque de logements disponibles. C’est le cas de Dominique Lamballe, dirigeant de l’entreprise FenêtréA, basée à Beignon dans le Morbihan, qui est confronté à des difficultés pour attirer de nouveaux talents en raison de cet enjeu, comme le rapporte Ouest-France.

Manque de logement et difficultés de recrutement

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a souligné ce problème en déplorant que de nombreux postes ne trouvent pas preneurs en raison de la grande distance entre le logement et le lieu de travail. Cela crée des obstacles pour les entreprises qui cherchent à pourvoir des postes stratégiques et peinent à attirer des talents venant de loin. Dans le cas de FenêtréA, le recrutement et la rétention de salariés sont devenus des défis majeurs pour l’entreprise, qui prévoit l’ouverture d’une nouvelle usine en 2026 à Beignon, nécessitant l’embauche de 100 personnes. Cette perspective s’annonce comme un défi de taille, étant donné les difficultés actuelles à recruter de nouveaux profils pour l’usine existante, qui est en pleine expansion.

Le manque de logements dans la région est un obstacle majeur pour FenêtréA, car les salariés doivent parcourir une distance considérable pour se rendre au travail, ce qui entraîne une fatigue accrue et des frais de transport élevés. Cette situation conduit à une perte de talents, car l’entreprise n’a pas de solution de logement à proposer à ses salariés, comme l’explique Dominique Lamballe dans une interview accordée au Figaro.

Construire des logements pour les salariés

Face à cette situation, la commune de Beignon a proposé à Dominique Lamballe de construire lui-même des logements sur un terrain réservé, en raison du manque de moyens pour entreprendre ce projet. Bien que cette proposition ait suscité des doutes au départ, le dirigeant de FenêtréA a finalement décidé de se lancer dans cette aventure, conscient de l’impact positif que cela aurait sur le recrutement de nouveaux salariés. Ainsi, il prévoit de construire 40 maisons sur le terrain réservé, offrant ainsi une solution de logement aux futurs employés de l’entreprise.

Les maisons seront idéalement situées à seulement 400 mètres de l’entreprise, permettant ainsi aux salariés de se rendre à pied au travail. Chaque maison aura une superficie comprise entre 70 et 100 m² et un design unique. Les salariés auront l’opportunité de devenir propriétaires, locataires ou investisseurs en entrant au capital d’une Société civile de placement immobilier (SCPI). Cette approche permettra aux salariés de s’impliquer dans le projet en tant que propriétaires, locataires ou investisseurs, offrant ainsi une flexibilité et une implication dans le projet de logement.

Priorité sera donnée aux salariés actuels et futurs pour l’acquisition des maisons, mais si des logements restent disponibles, ils seront proposés au grand public. Les maisons seront vendues au prix du marché, avec un mètre carré se situant aux alentours de 2000 euros. L’objectif ultime du projet est que 40 salariés deviennent propriétaires à terme, permettant ainsi de renforcer le lien entre l’entreprise et ses salariés.

Investir dans le pojet de logement

Ce projet nécessite un investissement financier important, avec plusieurs millions d’euros investis dans la construction des 40 maisons. La construction des maisons débutera en octobre 2024 et se fera progressivement, en vendant chaque logement chaque trimestre environ, afin de ne pas perturber le marché immobilier local. Cette approche permettra d’offrir une solution de logement progressive, tout en évitant une surabondance de logements sur le marché.

En conclusion, ce projet de logement initié par FenêtréA vise à répondre aux besoins de ses salariés en termes de logement, tout en renforçant son attractivité en tant qu’employeur. Ce type d’initiative contribue à attirer et à retenir les talents, tout en renforçant les liens entre l’entreprise et sa communauté locale. En outre, il offre une perspective d’investissement pour les salariés, leur permettant de devenir acteurs de leur environnement de travail et de leur lieu de résidence.

RELATED ARTICLES

LES ARTICLES POPULAIRES